Pose de sonde nasogastrique

Pose de sonde nasogastrique Ce soin consiste en l'introduction d'une sonde dans l'estomac, via l'oesophage. La sonde est introduite par les voies nasales, comme son nom l'indique, afin d'atteindre l'estomac par les "voies naturelles".

Principe


L'infirmier pose la sonde nasogastrique en passant par les narines et l'insère jusqu'à atteindre l'estomac ou le duodénum. Différents types de sondes peuvent être utilisées en fonction de l'objectif du soin : faire un lavage d'estomac ? apporter une alimentation entérale ? Voyons en détails les indications de la sonde nasogastrique (SNG).

Indications


La pose de sonde nasogastrique est indiquée dans 3 types de situation particulier : la nécessité de vider l'estomac de son contenu, parce qu'il lui est nuisible ainsi qu'à l'ensemble de l'organisme, la recherche de diagnostic et l'alimentation chez un patient qui ne peur s'alimenter normalement.

Matériel nécessaire pour poser une SNG



Contre-indications à la pose de sonde nasogastrique



Technique de pose de sonde nasogastrique


Autant que possible, le patient sera à jeun : si vous avez la possibilité de prévenir le patient plusieurs heures avant ou la veille du soin, c'est idéal. En cas d'urgence évidemment, on fait avec !

Complications / Risques



Ablation de la sonde naso-gastrique


Après avoir vérifié que le patient a des gazs, la sonde est clampée 2h puis mise en aspiration discontinue jusqu’aux premières selles. Vous pouvez alors enlever la sonde :

La sonde nasogastrique fait aussi peur au patient qu'à l'étudiant infirmier qui pose sa première SNG. Bon d'accord, le patient a peut-être plus peur quand même ! Mais il faut savoir que ce soin engendre beaucoup d'appréhension et qu'il est nécessaire que l'étudiant en soins infirmiers sache gérer sa crainte afin de ne pas la communiquer au patient car il doit être détendu et coopératif pour ce soin, notamment au moment de tousser. Le relationnel a toute son importance, dès la préparation du soin où le soignant explique ce qu'il va faire et ce que le patient devra faire pour que la pose de sonde nasogastrique se passe au mieux possible.
Grille AGGIR : évaluation de l

Grille AGGIR : évaluation de l'autonomie des personnes âgées

Définitions, concepts et utilisation de la grille AGGIR pour les soignants, ou futurs. On cherche ici à évaluer l'autonomie de la personne âgée afin d'envisager ou non une aide financière pour être soigné correctement.

Définition et concep

Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources : voilà ce que signifie (...)

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Récemment, si vous suivez un tout p'tit peu l'actualité, vous avez entendu parler de projet de loi rendant légale la réalisation de glycémies capillaires par les aides-soignantes. En soi, l'acte technique est simple, même s'il donne parfois du "doigt à retordre" !! Par contre, c'est (...)

Virginia Henderson : qui est cette femme dont le nom hante l

Virginia Henderson : qui est cette femme dont le nom hante l'esprit des infirmiers ? :-)

Parce qu'elle a conçu un système d'évaluation des besoins des patients, Virgina Henderson est très connue. Biographie, histoire, naissance des 14 besoins...

Biographie en bref

Née en 1897, Virgina Henderson a vécu presque 100 ans, décédée en 1996. Il faut croire qu'elle appliquait son concept des 14 (...)