La position PLS (position latérale de sécurité) : Les gestes à retenir Dans certaines situations d'urgences, des gestes qui sauvent, simples, peuvent être mis en place par quiconque. Le sang froid doit être de mise, car la vie de quelqu'un est en jeu et le moindre détail peut changer le destin de la victime ou du patient. Voyons ensemble dans quels cas pratiquer la position latérale de sécurité.

Quand mettre en PLS?


Ce geste de premier secours s'adresse uniquement à une personne inconsciente mais qui respire. Pour vérifier cela, demandez à la personne si elle vous entend, d'ouvrir les yeux ou de serrer votre main ou tout ordre simple auquel elle peut répondre facilement
Si aucune réponse verbale ni physique n'est perceptible, alors la victime est considérée comme inconsciente. Assurez-vous alors de voir si elle respire. Approchez votre visage de celui de la victime de manière à sentir son souffle sur votre joue tout en regardant la cage thoracique pour voir ses éventuels mouvements.
Ainsi, vous avez 2 façons simultanées de vérifier si la personne respire ou non. Lorsqu'aucune respiration n'est perceptible, il faut faire un massage cardiaque immédiatement car la victime est en arrêt cardio-respiratioire et doit être réanimée.

Comment pratiquer la position PLS?

Vérifiez qu'aucun objet n'entrave la bouche ou la gorge afin de l'extraire au plus vite. Sans cela, la personne pourrait s'étouffer et tomber en arrêt cardio-respiratoire. Desserrez le col et la ceinture pour faciliter la respiration. Ensuite, voici comment positionner la victime sur le côté droit, sauf en cas de grossesse où l'on privilégie le côté gauche. Basculez légèrement la tête en arrière (cela évite que la langue ne se retourne dans la gorge). La victime est sur le dos : placez-vous à sa droite, positionnez ses mains au-dessus de sa tête : Pliez le genou gauche de manière à ce qu'il tienne seul. Positionnez la main gauche de la victime sur son oreille droite, et basculez le corps en ramenant le genou vers vous tout en gardant votre main sur celle de la personne. Cette technique permet la manipulation de la personne par toute personne : nul besoin d'avoir beaucoup de force, même pour installer un individu obèse.

Après la PLS que faire?

A tout moment, la respiration peut s'arrêter pour X raisons : vous devez rester au plus près de la personne pour la surveiller. Pendant ce temps, appeler le SAMU : 15. L'idéal étant que quelqu'un ait déjà téléphoné tandis que vous pratiquiez les geste de premiers secours. Mais si vous êtes seul, vous devez composer le 15 après avoir assurer la position latérale de sécurité.

Commentaires

Grille AGGIR : évaluation de l

Grille AGGIR : évaluation de l'autonomie des personnes âgées

Définitions, concepts et utilisation de la grille AGGIR pour les soignants, ou futurs. On cherche ici à évaluer l'autonomie de la personne âgée afin d'envisager ou non une aide financière pour être soigné correctement.

Définition et concep

Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources : voilà ce que signifie (...)

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Récemment, si vous suivez un tout p'tit peu l'actualité, vous avez entendu parler de projet de loi rendant légale la réalisation de glycémies capillaires par les aides-soignantes. En soi, l'acte technique est simple, même s'il donne parfois du "doigt à retordre" !! Par contre, c'est (...)

Virginia Henderson : qui est cette femme dont le nom hante l

Virginia Henderson : qui est cette femme dont le nom hante l'esprit des infirmiers ? :-)

Parce qu'elle a conçu un système d'évaluation des besoins des patients, Virgina Henderson est très connue. Biographie, histoire, naissance des 14 besoins...

Biographie en bref

Née en 1897, Virgina Henderson a vécu presque 100 ans, décédée en 1996. Il faut croire qu'elle appliquait son concept des 14 (...)