Ablation de sonde urinaire

Si ce geste est beaucoup appréhendé par les patients, il l'est aussi par les soignants qui débutent. Mais en réalité, c'est un soin simple auquel il faut tout de même être vigilant. Il ne doit pas être douloureux en l'absence de pathologie ou de chirurgie. En revanche, les précautions d'hygiène doivent être au coeur des préoccupations.


Comprendre l'ablation de sonde urinaire


Avant de retirer la sonde urinaire, il est nécessaire de comprendre son fonctionnement. D'ailleurs, le fait d'expliquer le mécanisme brièvement aux patients leur permet de comprendre comment la sonde peut être ôtée sans douleur. Cela les rassure, ils sont moins tendus et ont moins mal. Trop d'infirmières ne prennent pas le temps d'expliquer comment ça fonctionne, si bien que l'angoisse des patients est disproportionnée.
L'extrémité de la sonde qui est logée dans la vessie tient en place grâce à un ballonnet qui est gonflé avec de l'eau lors de la pose de la sonde : grâce à une seringue, l'infirmière injecte 10 à 20 cc d'eau par un orifice prévu pour. Une fois gonflé, il empêche la sonde de redescendre. Il suffit de dégonfler le ballonnet pour que la sonde s'en aille sans résistance.

La préparation du matériel


Vous aurez préalablement suivi les règles d'hygiène de base qui précèdent tous soins : lavage des mains notamment.

La technique de l'ablation de sonde urinaire



Une sonde difficile à enlever peut s'expliquer par un problème de coagulation sanguine ou un obstacle (tumeur?) : dans tous les cas, il ne faut pas forcer et vérifier que le ballonnet est bien dégonflé. Si la résistance perdure, contactez le médecin.

Evacuation des déchets


Après avoir ôté la sonde, posez l'extrémité qui était dans la vessie, dans le sac poubelle puis jetez l'ensemble de la sonde y compris la poche de recueil des urines, dans le sac poubelle. Finissez de ranger vos déchets, votre matériel.
Grille AGGIR : évaluation de l

Grille AGGIR : évaluation de l'autonomie des personnes âgées

Définitions, concepts et utilisation de la grille AGGIR pour les soignants, ou futurs. On cherche ici à évaluer l'autonomie de la personne âgée afin d'envisager ou non une aide financière pour être soigné correctement.

Définition et concep

Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources : voilà ce que signifie (...)

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Faire et surtout... comprendre une glycémie capillaire !

Récemment, si vous suivez un tout p'tit peu l'actualité, vous avez entendu parler de projet de loi rendant légale la réalisation de glycémies capillaires par les aides-soignantes. En soi, l'acte technique est simple, même s'il donne parfois du "doigt à retordre" !! Par contre, c'est (...)

Virginia Henderson : qui est cette femme dont le nom hante l

Virginia Henderson : qui est cette femme dont le nom hante l'esprit des infirmiers ? :-)

Parce qu'elle a conçu un système d'évaluation des besoins des patients, Virgina Henderson est très connue. Biographie, histoire, naissance des 14 besoins...

Biographie en bref

Née en 1897, Virgina Henderson a vécu presque 100 ans, décédée en 1996. Il faut croire qu'elle appliquait son concept des 14 (...)