Escarre : stade 1


escarre-stade-1 Retrouvez la définition de l'escarre pour comprendre les causes et mécanismes de l'escarre de stade 1.

Escarre de stade 1 = érythème

Le premier stade de l’escarre est l’érythème : cette rougeur est décelable car elle persiste dans le temps contrairement aux marques que notre peau peut avoir momentanément. Elle est souvent douloureuse et lorsque le patient peut s’exprimer, il indiquera qu’il a mal à l’endroit précis : c’est une des circonstances de découverte d’un début d’escarre.

On constate également cette altération de l’état cutané lors de soins comme la toilette : d’où l’importance d’être observateur et à l’écoute pendant le soin.

Soins d'escarre de stade 1

  • Pour soigner la rougeur persistante caractéristique de l'escarre de stade 1, on peut avoir recours a différents produits : pansements hydrocolloïdes fins et adhérents qui forment une seconde peau.
  • Alterner les positions pour éviter que l'escarre soit un point d'appui
  • Effleurage au Sanyrène : on préfère le terme d'"effleurage" à celui de "massage", car il ne faut pas appuyer sur l'escarre (douloureux et nocif), il faut simplement passer la main sur l'escarre, avec une huile pour escarre de stade 1.
  • Alimentation suffisante en protéine
  • Mobilier le patient : le faire marcher ou se mouvoir autant que possible
  • Hydratation per os, si besoin par voie sous-cutanée ou intraveineuse
L'érythème doit disparaître rapidement si la prise en charge est adaptée et cohérente d'un soignant à l'autre. Sinon, on peut voir apparaître une phlyctène : c'est le second stade de l'escarre auquel on prodiguera d'autres soins.

Prévention et soins complémentaires de l'escarre stade 1

Pour accélérer la guérison de ce premier stade de l'escarre, il faut mettre tout ce qui est possible en oeuvre : c'est-à-dire que tous les principes de prévention restent de vigueur. C'est le cas notamment de la mise en place d'un matelas anti-escarre : ce procédé doit être réfléchi, et fait généralement suite à une évaluation AGGIR.

Si le stade 1 n'est pas bien soigné, ou malgré les soins, il évolue au stade 2.

Pourquoi se forme l'escarre de stade 1?

C'est généralement un concours de circonstances qui amènent à l'escarre de stade 1. Alitement prolongé et dénutrition étant le cocktail idéal pour développer des escarres. C'est pourquoi les équipes se relaient pour faire alterner les positions du patient. Le contact entre le plan dur (lit, assise de fauteuil, brancard...) et l'os comprime les tissus au point de former une rougeur. Plus ou moins rapidement, la nécrose peut s'installer (nécrose = mort des tissus). Le manque de circulation sanguine sur cette zone comprimée, aggravée par l'altération de la mobilité sont donc à l'origine de l'escarre de stade 1.

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • - Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • - L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • - Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • - Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  •