Diagnostic de l'arrêt cardiaque


Le diagnostic de l'arrêt cardio-respiratoire (ACR) se fait en observant la victime dun malaise, qui présente des symptômes graves : perte de conscience, absence de respiration et de pouls. Toute personne est capable de déceler l'arrêt cardiaque, et de plus en plus d'ailleurs, grâce aux formations aux gestes de 1ers secours dans les écoles, aux tutoriels sur le web.

Il n'y a pas besoin de matériel médical pour détecter un arrêt cardiaque, puisqu'il "suffit" d'observer la victime, mais encore faut-il savoir comment (voir l'article sur le massage cardiaque). En revanche, la présence de matériel médical peut accélérer le diagnostic, ce qui peut être salvateur : le scope (appareil mesurant les fonctions vitales) émet un signal lorsque le patient présente des signes vitaux inquiétants, et donc lorsqu'il est en arrêt cardiaque. L'équipe peut ainsi intervenir au plus vite, évitant / diminuant les séquelles ou même le décès.

En savoir plus sur l'arrêt cardio-respiratoire


Causes de l'arrêt cardiaque
Diagnostic de l'arrêt cardiaque
Symptômes de l'arrêt cardiaque
Traitement de l'arrêt cardiaque
Complications de l'arrêt cardiaque
Gestes de 1ers secours

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !

    
    

    Contenus similaires ici ou ailleurs sur le web