Aplasie : les complications


Il existe plusieurs types d'aplasie, bien distinctes les unes des autres. En fonction, les risques ne sont pas les mêmes. C'est pourquoi je vous propose une classification des complications par types d'aplasie.

Complications de l'aplasie médullaire

L'aplasie médullaire provoquant une anémie importante touchant plusieurs catégories de cellules sanguines, les patients peuvent présenter les complications suivantes :
  • Anémie : baisse des globules rouges, pouvant entraîner une fatigue, des malaises
  • Leucopénie : baisse des globules blancs, c'est sans doute LE problème majeur, car le corps est privé de défense et se trouve vulnérable face aux infections en tous genres. Non seulement il peut s'infecter plus facilement mais surtout ne pas réussir à vaincre le virus ou la bactérie. Cela pourrait même engendrer le décès par septis. Le risque infectieux est donc à surveiller de près en appliquant des règles d'hygiène de base mais aussi, dans le cas ou l'aplasie est vraiment grave, la nécessité de mettre en place un isolement protecteur.
  • Thrombopénie : baisse du nombre de plaquettes, dont le rôle est essentiel dans la coagulation. Le risque hémorragique est donc fonction de la gravité de la thrombopénie. Cela peut aller jusqu'au décès par choc hémorragique.
  • Détresse respiratoire : dyspnée (difficulté à respirer) marquée par une hypoxémie (manque d'osygène dans le sang).
Des traitements peuvent être instaurer ou au contraire arrêter pour limiter ces risques de complications autant que possible. Expliquer au patient les symptômes à surveiller peut également permettre d'éviter qu'il ne réagisse trop tard avant de consulter uo de se rendre aux urgences.

Complications de l'aplasie fébrile ou neutropénie fébrile

Elles sont sensiblement les mêmes que celles de l'aplasie médullaire.

Complications de l'aplasie mammaire

Cette maladie n'a pas de complications du même ordre. En effet, les conséquences d'une aplasie mammaire se remarquent surtout dans la qualité de vie, dans l'estime de soi et dans la parentalité pour les femmes qui auraient souhaité allaiter mais ne le peuvent pas du fait du nombre trop faible de glandes mammaires ou de leur absence totale. Des interventions chirurgicales peuvent être proposées pour implanter des prothèses mammaires qui contribuent à retrouver une meilleure estime de son image corporelle, une vie sociale facilitée.

En savoir plus sur l'aplasie


Causes de l'aplasie mammaire
Diagnostic de l'aplasie mammaire
Symptômes de l'aplasie mammaire
Traitement de l'aplasie mammaire
Complications de l'aplasie mammaire
Aplasie médullaire
Aplasie fébrile
Aplasie mammaire

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.

  • Partage, sois pas radin !

    
    

    Contenus similaires ici ou ailleurs sur le web