Anémie : définition


L'anémie est un terme souvent utilisé dans des contextes différents. Parfois même, le terme est mal utilisé. Littéralement, l'anémie signifie "manque de" c'est ni plus ni moins une carence. Comme il y a des carences en vitamine D, il y a des carences en fer, en hémoglobine... Et l'anémie c'est pareil : il y a plusieurs sortes d'anémie même si globalement, le terme est utilisé lors d'un manque lié aux cellules sanguines (hématies, plaquettes, homoglobine, fer...).

L'anémie, c'est quoi ?

Le plus souvent, on parle d'anémie lorsque l'hémoglobine est inférieure à la norme, soit inférieure à 13g/dl chez l'homme et 11g/dl chez la femme. Tiens, c'est l'occasion de réviser les normes de la NFS ! Mais on parle aussi d'anémie lorsque le patient présente un nombre insuffisant de globules rouges, blancs ou de plaquettes, comme dans l'aplasie. Enfin, on parle d'anémie ferriprive (déficit en ferritine), d'anémie par carence en acide folique ou encore d'anémie par carence en vit b12. Dans tous les cas, l'hémoglobine est abaissée, car elle a besoin de ces éléments pour se renouveler.

Anémie en hémoglobine

On parle d'anémie modérée lorsque l'hémoglobine est entre 3 à 1g/dl sous la norme (soit 10 à 12 pour l'homme, 8 à 10 pour la femme). Si l'hémoglobine est encore inférieure à cela, on parle d'anémie sévère. Elle peut entraîner des malaises et surtout, elle peut encore s'aggraver.

Anémie en globules rouges (anémie hémolytique), blancs, plaquettes...

Cette anémie est évoquée dans des pathologies comme l'aplasie, qui se manifeste par le manque ou l'absence de production de cellules souches, elles-mêmes responsables de la formation de cellules sanguines comme les hématies. On la retrouve aussi dans certains cancers, leucémies ou en post-chimiothérapie.

Anémie ferriprive ou carence martiale

Il s'agit d'une anémie en hémoglobine causée par une anémie en fer. On la retrouve chez les femmes ayant des règles abondantes voire hémorragiques ou chez des personnes souffrant de saignements chroniques (cancers notamment, rectocolite hémorragiques, ulcères..).

Anémie en vitamine B12 ou anémie pernicieuse

Causée par le végétarisme en premier lieu, du fait de la présence de la vitamine B12 das les viandes quasi uniquement (en très faible quantité dans les fruits), par le stress ou par un problème physiologique qui empêche l'assimilation, la carence en vit B12 se manifeste par des symptômes très variés.

Diagnostic de l'anémie

L'anémie est diagnostiquée par le médecin généraliste ou par tout professionnel de santé qui découvre l'anémie au cours d'examens biologiques.

Motif de consultation

Généralement, le patient ressent une fatigue importante et son visage est plus pâle qu'à l'habitude. Mais il peut y avoir d'autres symptômes que le médecin ou l'infirmière découvre au cours de la consultation. Cependant, ces symptômes ne sont qu'une piste vers le diagnostic.

Une prise de sang pour diagnostiquer

Pour réellement affirmer que le patient souffre d'anémie, le médecin prescrit une prise de sang. L'analyse sanguine montre alors une anémie, c'est-à-dire une baisse d'hémoglobine, de fer, de vitamine b9, de vitamine b12, de globules ou de plaquettes.

Il faut savoir qu'il existe plusieurs causes et donc plusieurs types d'anémie. L'anémie touche soit :
  • l'hémoglobine avec ou sans anémie du taux de fer dans le sang
  • les globules rouges (= anémie hémolytique)
  • les globules blancs
  • les plaquettes
  • ou plusieurs de ces éléments du sang.


Selon les perturbations, le médecin peut envisager les causes de l'anémie. Si besoin, il prescrit d'autres examens pour trouver et traiter la cause de l'anémie. Il peut prescrire un traitement permettant de stabiliser l'anémie mais doit résoudre la cause afin d'éviter une nouvelle anémie.

Symptômes de l'anémie

Savez-vous qu'on peut déceler l'anémie en regardant un patient dans le blanc des yeux ?? Enfin... presque. Des signes physiques permettent en un clin d'oeil de suspecter une anémie. Très utile, surtout dans les services ou l'anémie est fréquente. Si l'anémie est un problème de santé en soi, elle est aussi révélatrice d'autres problèmes, parfois plus graves. Des techniques simples permettent de suspecter une anémie, ce qui motive un bilan sanguin de confirmation. Lorsque l'anémie est avérée, il faut en trouver la cause pour pouvoir la traiter. Quels sont les symptômes de l'anémie ? La plupart du temps, c'est la pâleur qui fait penser à une anémie. D'autres signes faciles à déceler peuvent exister.
  • Pâleur du visage
  • Pâleur des conjonctives (lorsque vous baissez la paupière inférieure, vous devez voir une conjonctive rouge, injectée de sang, sinon, cela peut faire penser à une anémie)
  • Asthénie
Interrogez le patient (ce terme m'a toujours fait rire... on se croirait au commissariat). Plusieurs symptômes peuvent s'ajouter :
  • Vertiges
  • Vision trouble ou avec des tâches noires faisant penser à des moucherons
  • Maux de tête
Mais, quand on est infirmier, on a besoin de faits concrets ! de preuves ! Voici les symptômes cliniques de l'anémie :
  • Tachycardie
  • Hypotension
  • Hémoglobine inférieure à la norme
L'anémie, peut naturellement s'accompagner de symptômes liés à un écoulement de sang :
  • Sang dans les selles
  • Règles abondantes
  • Suites opératoires, notamment la chirurgie du petit bassin, la pose de prothèses qui font particulièrement saigner
  • Post-partum
L'anémie pouvant provenir de plusieurs causes, vous devrez aussi repérer d'autres symptômes, a priori sans rapport et pourtant, révélateurs de la cause de l'anémie :
  • Soif intense / maux dentaires / maigreur : les vomissements répétés, chez les anorexiques par exemple, peuvent entraîner une soif importante. Or l'anorexie entraîne l'anémie.
  • Langue atrophiée : peut indiquer une anémie en fer, causée par une anémie en vit b12 et en acide folique (alcoolisme, grossesse)
  • Ictère : le teint jaune montre une souffrance hépatique ou pancréatique très souvent. Or, le foie est une étape majeure dans le parcours des globules des rouges. Son dysfonctionnement peut entraîner une anémie.
  • Autres symptômes (il peut y en avoir beaucoup), causés par des maladies graves (leucémie, cancer, infections, rhumatismes
  • L'anémie en vitaine b12 peut aussi entraîner des troubles neurologiques (fourmillements, douleurs, difficulté à coordonner), émotionnels, digestifs...
Cette liste n'est sans doute pas exhaustive ! A compléter selon le service dans lequel vous travaillez.

Causes et types d'anémie

L'anémie apparaît dans différentes circonstances. Les causes varient d'un cas à l'autre : cancer, règles abondantes, effets secondaires, aplasie... Liste et explications simples des causes de l'anémie. Fiches de soins infirmiers.

Anémie ferriprive ou carence martiale

Causée par une anémie en fer qui entraîne une baisse d'hémoglobine, cette anémie est réservsible à la prise de traitement (supplémentation en fer, comme le Tardyferon). On la retrouve chez les femmes ayant des règles abondantes voire hémorragiques ou chez des personnes souffrant de saignements chroniques (cancers notamment, rectocolite hémorragiques...).

La malnutrition ou le végétarisme peuvent entraîner une anémie, par manque d'apport en fer qui se trouve dans les viandes, poissons, céréales, légumes secs... Dans le cas du végétarisme ou véganisme, les anémies en fer sont rares et dues à une alimentation pas assez variée. La malnutrition est plus souvent en cause.

Anémie pernicieuse (anémie en vitamine b12)

Principalement provoquée par le végétarisme, l'anémie en vit b12 s'explique par sa présence quasi exclusive dans les viandes. Une supplémentation peut donc être nécessaire chez les végétariens ou vegans car on en trouve très peu dans l'alimentation végétarienne.

Anémie en hémoglobine

L'anémie en hémoglobine est causée par des problèmes hémmoragiques, soudains ou chroniques. Une hémorragie massive suite à un traumatisme, une petite hémorragie à long terme à cause d'une maladie qui fait saigner peu mais tout le temps, de manière visible ou invisible : cancers, maladie de Chron, Rectocolite hémmoragique (RCH), ulcère gastroduodénal, sida...

Anémie en globules rouges, blancs, plaquettes...

Cette anémie est causée soit par un phénomène qui détruit les cellules (chimioétharpie par exemple, qui a pour action de tuer les cellules cancéreuses mais aussi les cellules saines.), soit par un un phénomène qui empêche la production suffisante de cellules. Des pathologies cancéreuses ou de la moëlle osseuse, comme l'aplasie (se manifeste par le manque ou l'absence de production de cellules souches, elles-mêmes responsables de la formation de cellules sanguines comme les hématies). On retrouve aussi l'anémie en hématies dans certaines leucémies.

Complications de l'anémie

L'anémie correspond à une quantité anormalement basse de globules, d'hémoglobine ou de fer. Plus elle s'aggrave, plus le patient s'affaiblit et l'état de santé se dégrade. Les complications peuvent apparaître différemment d'un cas à l'autre, avec ou plusieurs des événements suivants :
  • Vertiges
  • Malaise avec ou sans perte de connaissance
  • Hypovolémie jusqu'au choc hypovolémique si rien n'est fait à temps : si la cause de l'anémie est hémorragique, l'hémorragie, même invisible, peut entraîner un manque de volume sanguin qui joue un rôle crucial dans le maintien de la pression artérielle et l'alimentation de l'organisme en oxygène.
  • Hypoxie, hypoxémie : manque d'oxygène provoqué par le déficit de globules rouges ou d'hémoglobine qui transportent l'oxygène pour alimenter l'organisme
  • Perte de cheveux et téguments fragiles (ongles, extrémités)
  • Cette hypoxie entraîne essoufflement, fatigue, dyspnée (difficulté respiratoire), tachycardie et peut s'aggraver vers une détresse respiratoire
  • Dans le cas d'une anémie en vitamine B12:
    • Troubles neurologiques (difficulté de coordination)
    • Troubles de la mémoire
    • Troubles de la coordination
    • Troubles digestifs
    • Etat confusionnel voire démence

Eviter les complications de l'anémie ?

Le traitement de l'anémie ferriprive entraîne des effets secondaires qui rebutent souvent les patients, au point qu'ils finissent par abandonner le traitement. Et pour cause, le Tardyferon (supplémentation en fer) ou Tardyferon B9(supplémentation fer + acide folique aussi appelée vitamine B9) cause des diarrhées noires. Un peu comme des épinards... La non observance du traitement entraîne aors l'aggravation de l'anémie pouvant laisser les complications s'installer plus ou moins vite et fort.

Pour tout soin infirmier, appliquez les règles essentielles à savoir :

  • - Vérifier la prescription médicale, l'identité du patient, les contre-indications éventuelles
  • - L'intégrité du matériel, sa date de péremption
  • - Les règles d'hygiène élémentaires (lavage des mains, ports des gants, asepsie...)
  • - Lisez les transmissions avant le soin et faites vos transmissions après.



  •